Jeudi 13 novembre 2014 tagCoulisses, tagEvénements

Après deux ans de travaux : L’emblème historique du Futuroscope revient en orbite le 18 novembre

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Le « Pavillon du Futuroscope », premier pavillon construit sur le Parc, bien identifiable avec sa boule blanche, est longtemps resté l’emblème du Futuroscope. Depuis l’inauguration du Parc, cette sphère représentait symboliquement un soleil se couchant sur des horizons futuristes. Le 11 décembre 2014, cela fera exactement 30 ans que la première pierre de ce pavillon fut posée, marquant ainsi le début des travaux du Parc.

Pose de la boule
 Pose de la boule © Futuroscope - JL Audy
La pose officielle du nouvel ouvrage imaginée par l’architecte Denis Laming (concepteur des pavillons du Futuroscope) sera réalisée le mardi 18 Novembre à 10 heures(1). Une prouesse technique puisque l’ouvrage, construit sur place, sera soulevé en une seule fois par une grue de 700 tonnes.

Spectaculaire, la pose sera à vivre en direct et en public(2) en présence des habitants de la Vienne, et notamment des communes de Jaunay-Clan et Chasseneuil-du-Poitou. Il sera possible de partager les photos prises sur twitter avec l’hashtag dédié : #RetourDeLaBoule

Déconstruite en octobre 2012, en raison de sa vétusté, la Boule revient 2 ans après, avec une nouvelle coque et une scénographie conçue par Frédéric CASANOVA de l’Atelier FCS et étudiée pour être un spectacle à elle toute-seule. Elle prolonge le message initial du Parc dans le nouveau siècle. Sa proposition est celle d’un second astre lunaire, « qui grâce à un scénario dynamique, s’animera des prouesses de l’imagerie scientifique contemporaine dans les domaines de l’observation stellaire… ». Des projections liées à l’imagerie médicale et à la conquête spatiale seront proposées tous les soirs, en partenariat avec L’INSERM et l’Agence Spatiale Européeenne (ESA).

En dentelle architecturale sphérique, cette nouvelle boule offrira, pour les fêtes de Noël 2014, une mise en scène nocturne intérieure et extérieure, avec jeux de brume et illuminations.

Devenue Cité du Numérique au printemps 2003, le Pavillon accueillant la boule deviendra, en février prochain, l’Aréna Fun Xpériences, animations autour du sport et de la technologie. Comme le souligne Dominique Hummel, Président du Directoire du Futuroscope : « L’objectif est de redonner de l’attractivité à ce lieu central et emblématique en proposant un concept d’expérience globale visant à regrouper les familles autour d’activités ludiques à faire ou à regarder ».

(1) à confirmer selon conditions climatiques
(2) Accueil du public à l’entrée principale du Parc à 9 h 15

Les données techniques de la nouvelle sphère :
Poids de la structure métallique primaire : 38 tonnes
Poids du parement en polyester : 10 tonnes
Surface du parement : 850 m2
Grue de 700 tonnes pour procéder aux opérations de levage (3 en France de cette capacité)
Temps d’étude et note de calcul : 200 heures
Plans de traçage : 350 heures
Temps de fabrication en ateliers de production : 1 000 heures
Temps de montage sur site : 1 500 heures (4 personnes pendant 4 semaines pour le montage de la charpente et 6 personnes pendant 4 semaines pour le montage du parement)
Coût de l’opération : 700 000 euros HT

Les partenaires et acteurs de l’opération, présents le jour de la pose
le Conseil Général de la Vienne, propriétaire et financeur de l’opération (Guillaume de Russé, Vice-Président du Conseil Général et Sébastien Bollée, responsable des investissements Futuroscope),
le Cabinet d’architecte Denis Laming, créateur de la nouvelle Boule et architecte historique du Parc depuis son origine. Il est le concepteur du pavillon,
Architexteel Toulouse, société qui a monté la structure métallique (Sylvain Loubet), et Constructions Saint Eloi (31), société qui a réalisé la structure primaire, et Gréau Polyester (Vendée) qui a réalisé les plaques de polyester,
Le Futuroscope : Rodolphe Bouin,  membre du Directoire du Futuroscope,  Olivier Trésorier et Thierry Pirodeau, chefs de projet qui ont suivi la réalisation,
la société Médiaco Poitou-Charentes pour le levage de Chasseneuil-du-Poitou (Anthony Terrasson)
Jeudi 13 novembre 2014 tagCoulisses, tagEvénements
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Tweets
17 mètres de diamètre, 50 tonnes, 3050 heures de travail pour la conception, la fabrication et le montage... Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle boule du Futuroscope ! © Futuroscope - JL Audy
Vidéos
  • Video 1 de 1
17 mètres de diamètre, 50 tonnes, 3050 heures de travail pour la conception, la fabrication et le montage... Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle boule du Futuroscope !
Sur le même sujet
  • Lundi 19 juin 2017
    Concert NRJ gratuit en plein air - NRJ IN THE PARK - Samedi 24 juin 2017 [lire le communiqué]
  • Mercredi 3 mai 2017
    Les 17èmes rencontres du SNELAC - 16 & 17 mai 2017 au Parc du Futuroscope [lire le communiqué]
  • Samedi 1 avril 2017
    Le Futuroscope lance pour son 30e anniversaire le Trophée des futures Etoiles Joël Robuchon [lire le communiqué]
  • Lundi 20 février 2017
    Le Futuroscope et le Département de la Vienne préparent un 30è anniversaire d’exception. [lire le communiqué]
  • Jeudi 16 février 2017
    « Goûter l’invisible », une action caritative imaginée par le Rotary Club Poitiers-Futuroscope [lire le communiqué]
Voir tous les communiqués