Vendredi 11 septembre 2015

Poitiers, le 15 janvier 2054

  • PARTAGEZ SUR

Chroniques du futur, 1 - par Dominique Hummel [originellement publié dans "7 à Poitiers" du 2 septembre 2015]

Dominique Hummel et le robot
  © S. Laval / Futuroscope

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire !
J'ai cent ans. Et je suis plutôt en forme...

Grâce à mon masque "Sleep coach", j'ai passé une excellente nuit. Ce matin, je me suis réveillé au moment idéal après ma dernière phase de sommeil paradoxal. Tout en douceur s'il vous plaît, avec de jolies petites lumières diffusées dans mon bandeau anti stress.
Une belle journée peut commencer.

"Joyeux anniversaire, Monsieur le centenaire". Mon Majordome virtuel  a pris la voix de Marilyn Monroe... Même pas drôle. J'aurais préféré celle de Scarlett Johansson dans HER !

Hier soir, Robot Sapiens (oui, c'est le nom de mon hologramme, il a 160 de QI, celui d'Einstein !), Robot sapiens le bien nommé donc, m'a battu trois fois aux échecs . C'est vrai qu'il en sait plus sur moi que je n'en sais moi même ! Cela fait 10 ans qu'il est mon assistant de vie. Avec les progrès de l'intelligence artificielle (le fameux test de Turing a été passé avec succès par le robots en 2040!), il m'impressionne chaque jour un peu plus. Mais aujourd'hui j'ai décidé de me passer de lui. Je sais, c'est interdit par le contrat de ma mutuelle, ("l'assuré doit rester sous contrôle à distance à tout moment"), mais tout de même, on n'a pas tous les jours 100 ans !

Techniquement l'opération ne va pas être si simple. Il y a plus de 300 objets connectés chez moi puisque maintenant tout est "intelligent": des murs aux ampoules en passant par les assiettes, le frigidaire et bien sûr tous mes vêtements ! Même mes lentilles de vue ! (ce qui au passage m'a plusieurs fois sauvé la vie car elles analysent en temps réel mes facteurs de risque).
Pour cette première journée de mon nouveau siècle, j'ai décidé  de me DÉCONNECTER.

Vraiment, une super belle journée peut commencer .
Comme un cadeau que je m'octroie.
Ah j'adore ce mot "old school" : s'octroyer . Dans le programme expérimental P1111 dont je suis un des bénéficiaires, il est complètement hors normes. Pardon pour ceux qui ignorent ce qu'est ce programme plutôt... confidentiel.
P 1111, comme Poitiers 1111. Car Poitiers est devenu en 2050 un pôle européen  labellisé "Excellence  intergénérationnelle". Pourquoi 1111? Parce que le chiffre 1 c'est celui des commencements, des nouveaux départs, qui nous rappelle que nous créons nos propres réalités avec nos croyances, nos intentions et nos actions. Pertinent non pour un centenaire ? Et 1111, parce que c'est une séquence répétitive, un "code d'activation" comme le dit le psychologue du programme : " une sorte de clé pour déverrouiller le subconscient et nous rappeler que nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience physique plutôt que des êtres physiques ayant des expériences spirituelles ". Bon moi ce que j'ai compris c'est qu'il faut judicieusement choisir ses pensées. Positiv attitude ! Ce programme a fait de moi "l' acteur de ma mutation plutôt que la victime de mes humeurs" ! Enfin je cite encore mon psychologue le Pr Nguyen Alzheimer lointain descendant d'Aloïs de Bavière.

Et nous serons, précisément en 2054, 1111 centenaires qui suivent ce programme à Poitiers. Pas mal quand on sait que "l'espérance de vie en bonne santé", le nouvel indicateur en vogue, était plafonné à 92 ans l'année dernière !

Ce Poitiers de 2054, il faut que  je vous en dise un peu plus...

[A SUIVRE]

Lire la chronique du futur, 2
Vendredi 11 septembre 2015
  • PARTAGEZ SUR
Derniers communiqués
Voir tous les communiqués